ana5a
ana31a
ana9a
ana4a
ana2a
organe1
main1
ana12
ana7
ana8
ana14
ana30
ana1
ana11

 

 

ROMAIN VERGER, FISSIONS, LE VAMPIRE

COUVFISSIONS104

 

"Écriture de précision, noirceur inégalée ancrée dans l’ordinaire faussement blafard."
Hugues Robert, Librairie Charybde, Paris 12e

"Talentueux Verger, quand il se fait le maître d’œuvre d’une tragédie contemporaine qui ne refuse ni le grotesque ni l’emphase horrifique et qu’il renoue, sans bouder son plaisir, avec les traditions romantique et fantastique."
Martin Hervé, Artichaut Magazine

Coup de cœur des bibliothécaires de Lyon Part-Dieu
Bibliothèque Lyon Part-Dieu

”Un mélange de fantastique et de folie, une folie sévère, mauvaise, créant chez l’autre une fission de l’esprit, le brisant, revêtant l’esprit d’un linceul de peur effroyable.”
Skritt, Le critique

"Profondément personnel."
Sandrine Brugot Maillard, Mes imaginaires

"Il nous restera un texte magnifique dont évidemment seul l’auteur connaît les sources
et que l’on prend plaisir à visiter et à revisiter y découvrant à chaque lecture de nouveaux échos."

Pierre-Vincent Guitard, Exigence-Littérature

"La souffrance ressentie par le narrateur transpire à travers le texte et nous heurte de plein fouet."
Eulimène, Salon des lettres

"Extraordinairement dense et captivant, [...] un roman superbement douloureux et déroutant".
Sabine Huynh, Terres de femmes

"Déstabilisant, troublant, [...] poétique et chaotique".
Françoise, Myboox

"Un texte sous haute tension".
Sweet Maya, Myboox

"Une excellente surprise".
Bruno Para, Noosfere

"Brutal. Intègre. Baroque. C’est enlevé. […] Le quatrième et meilleur roman de Verger".
Christophe Spielberger

"Une transfiction très convaincante, servie par une écriture au cordeau. Car, c’est un point qu’il ne faut pas omettre : Romain Verger a du style ! Le lire est un régal."
Athouni, Babelio

"Fissions dégage un véritable charme, ou plutôt une véritable attraction et un appétit de lecture".
Anne Vivier, Racines

"Une prose dont on a du mal à se détacher, rivés à elle comme le narrateur à son récit."
Jean-Pierre Longre

"Un court roman riche et fort, à la croisée des genres, formellement virtuose et qui se montre d’une adresse terrible dans son jeu avec le lecteur, manipulé avec dextérité jusqu’aux confins du malaise et de la folie."
Bertrand Nébal, Welcome to Nebalia

"Un livre que j’ai beaucoup aimé, je crois que le vrai talent littéraire est de faire réagir le lecteur et non pas de le bercer."
L'œil qui fume

"Le romancier va brasser le rebut pour, par quelque alchimie, le transformer en or".
Jean-Laurent Poli, Le salon littéraire

"Romain Verger a le don de cette plume si fascinante qui fouille au tréfonds du bizarre et de l’organique, reconvoque brillamment les archétypes des contes et mythes délaissés".
Nathalie Goldgrab, La Ruelle bleue

"Une histoire, tragique et méticuleuse, que tresse Romain Verger dans un roman âpre et déstabilisant."
Jacques Josse, Remue.net

"La déflagration du récit est brutale […] Dans cette foire aux monstres, le sol se dérobe, et on lâche la rampe du réel, et celle des certitudes tandis que l’on avance à tâtons vers la noirceur."
Marianne Loing, Sens critique

"Il faut lire, urgemment, Fissions – peut-être est-ce le roman le plus achevé de Romain Verger – et entrer dans cet univers singulier où l’on est comme aspiré".
Lionel-Edouard Martin

"Fissions est un roman-laboratoire au style percutant extrêmement bien tenu".
Céline Righi, L'Anagnoste

"Romain Verger poursuit l’exploration des profondeurs humaines à l’oeuvre dans Forêts noires. Se déploient en plus dans Fissions une veine de roman noir, de roman criminel, et des teintes huysmansiennes".
Antoine Brea

"À la croisée des genres, Fissions est comme suspendu au-dessus du vide, vacillant, près à chuter dans l’hallucination".
Claire Laloyaux, L'Aquarium vert

Un roman classé parmi les romans coups de cœur de l'été, Mag2Lyon, n°48, juillet-août 2013.

 

Ils en ont parlé à la radio : 

 

Les frères Abdaloff / émission Salle 101 / Fréquence Paris Plurielle

Nikola Delescluse / Paludes / Radio Campus Lille

ROMAIN VERGER, FISSIONS, LE VAMPIRE